Dernières nouvelles

MOT DE LA PRÉSIDENTE RÉGIONALE

 Je suis Mireille Ménard. 

Titulaire d’un Brevet A, j’ai aussi un certificat en relations publiques et un autre en animation de la vie étudiante.

Mère monoparentale de deux enfants, un garçon Jean-François, 50 ans, diplômé des HÉC, CFA, homme aguerri en finances et une fille Marie-Chantale, 48 ans, avocate. Ils m’ont donné sept petits-enfants qui sont grands maintenant, de 11 à 24 ans et ils sont tous aux études. Je suis une grand-maman très choyée. 

Après quelques années en droit, ma fille a choisi la profession d’enseignante aux adultes. Aujourd’hui, elle est coordonnatrice de l’éducation des adultes et de la formation professionnelle à Laval.

J’ai travaillé à Laval pour les commissions scolaires Chomedey de Laval, Laurenval et Sir-Wilfrid-Laurier. J’ai occupé les postes d’enseignante au secondaire, au primaire et aux adultes, de conseillère pédagogique, de directrice adjointe au secondaire et directrice du service de l’éducation des adultes et de la formation professionnelle. 

En même temps que j’étais active au travail, je me suis impliquée dans ma communauté. J’ai siégé sur plusieurs conseils d’administration comme administratrice à la Régie régionale de la Santé et services sociaux et à la Conférence régionale des élus, 1re vice-présidente au Conseil régional des Partenaires du Marché du Travail et présidente à l’Agence de santé et des services sociaux toujours à Laval. 

Au lieu de m’impliquer dans l’association des cadres scolaires, j’ai choisi l’AREQ, une association qui s’occupe du bienêtre de ses membres et j’ai l’intention de poursuivre cette mission. Mon cœur a toujours été avec les enseignantes et les enseignants. 

À l’AREQ, j’ai été sept ans présidente régionale LLL, six ans présidente au secteur Chomedey-Laval, dont trois ans comme trésorière régionale, il est temps de relever d’autres défis.

Fille d’équipe, j’ai toujours été accompagnée au conseil sectoriel et puis au conseil régional d’un groupe dynamique où il y avait des discussions sérieuses, parfois très animées, mais dans le respect et aussi dans le plaisir. Nous voulions approfondir nos dossiers et faire avancer nos projets afin de répondre aux attentes de nos membres. Je suis une personne déterminée, à l’écoute et capable de défendre mes idées.

Au régional, nous avons beaucoup travaillé pour être à jour dans tous les dossiers des comités consultatifs, des Statuts et Règlements, des Orientations et pour organiser des conférences et des activités agréables pour nos membres. Combien de rencontres…     OUF ! Souvenez-vous du Congrès en 2011, où nous ne nous sommes pas fait beaucoup d’amis. C’est maintenant derrière nous, c’est du passé. Aujourd’hui, je suis très fière que ma région 10, Laval, Laurentides et Lanaudière soit aussi active, bien appréciée et respectée au niveau national. 

J’ai aussi négocié amicalement avec les membres du FORUM des hommes pour qu’ils utilisent le nom reconnu par le national, c’est-à-dire le comité des Hommes. J’ai convaincu les hommes de la région de se conformer à la demande de Pierre-Paul Côté. 

À mon instigation, après maintes discussions, le comité des Femmes a accepté d’inviter des hommes à leur conférence lorsque le sujet s’y prêtait. À l’automne dernier, à titre d’exemple, à la conférence L’Érotisme et le vieil âge avec Fernand Dansereau qui devait avoir lieu le 18 mars 2020, les hommes étaient invités. La conférence n’a pas eu lieu à cause de la pandémie. Ce n’est que partie remise. Le comité des Hommes fait déjà cette pratique quand le thème concerne autant les hommes que les femmes.

Lors des conseils nationaux qui regroupent les 87 présidentes et présidents des secteurs, il y a toujours d’excellentes conférences. Certains membres du conseil régional me questionnaient pourquoi les personnes accompagnatrices ne pouvaient pas y assister. À plusieurs reprises, j’ai fait la demande au conseil d’administration et finalement les accompagnateurs ont été invités à venir aux conférences. Les membres du conseil national ont bien apprécié cette ouverture du conseil exécutif.

Mon expérience me permet de bien défendre nos droits pour notre bienêtre et pour l’amélioration de nos conditions de vie. Comme je vous l’ai dit plus tôt, j’ai choisi l’AREQ, une association qui s’occupe de ses membres, et j’ai l’intention de poursuivre cette mission. Même si mon cœur a toujours été avec les enseignantes et les enseignants, je suis consciente que nous accueillons aussi d’autres travailleurs de l’éducation et des autres services publics. Le domaine de la santé m’a toujours interpelée, c’est pourquoi j’ai siégé plusieurs années sur ses CA.

En terminant, je vous raconte une belle anecdote vécue à l’AREQ. Tout un hasard. À un CA en 2017, j’ai revu la sœur d’un vieil ami, qui remplaçait sa présidente régionale. Aujourd’hui, ma collègue est devenue ma belle-sœur et l’ami mon mari. Nous filons le grand bonheur.

‘’À vaincre sans péril, on triomphe sans gloire’’. Laissons la démocratie choisir, mais j’espère que vous toutes et tous me ferez une place dans votre cœur aussi. 

Merci et au plaisir de vous revoir bientôt.

Version PDG avec photo


Babillard

Activités à venir

Pas d'évènements prévus pour le moment.